Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de NAUTE

Le blog de NAUTE

Menu
Contemporary Art, The 9th Nuit Blanche event, Paris 2010, Oktober 2-3

Contemporary Art, The 9th Nuit Blanche event, Paris 2010, Oktober 2-3

 

 

Paris is once again playing host to the 9 th Nuit Blanche event, enabling as many

people as possible to share contemporary art. Thanks to the inspiration, talent and

energy of this year’s artistic director, Martin Bethenod, this Nuit Blanche will bring

together work by artists from all over the world, created especially for the occasion or

works from major public or private collections which are never or rarely exhibited.

This year’s event, which focuses on sensitivity, privacy and the pedestrian route,

could not have been created without the support of major stakeholders in

contemporary art, including institutions such as MAM (Musée d’Art Moderne), the

Palais de Tokyo, the new Belleville art galleries or TRAM, the network of galleries

and art centres in the Île-de-France

département.

Featuring world-famous artists, installations (Wilfredo Prieto, Claude Lévêque),

performance artists (Tino Sehgal, Rirkrit Tiravanija and Arto Lindsay), video makers

(Keren Cytter, Rebecca Bournigault) and light art (Erik Samakh, Cerith Wyn Evans),

this year’s event is characterised by opportunities for encounters, calm and beauty.

Everybody taking part in this year’s Nuit Blanche will have the opportunity to travel

around three archipelagos: the Île Saint-Louis, Île de la Cité and Marais district, the

Belleville hill area and the West from the Théâtre des Champs-Élysées to the Musée

Galliera. I hope that the 9

th Nuit Blanche will be a popular and bold event shared not

only by many of the towns neighbouring Paris, but by an increasing number of cities

in Europe and worldwide. May I wish everybody taking part in this unique event as

an artist or spectator a wonderful Nuit Blanche full of dreams and creativity. 

Text by BERTRAND DELANOË Mayor of Paris. 

 



Nuit Blanche 2010 en avant-première
Ανέβηκε από mairiedeparis. - Δείτε γνήσια web videos.
 
More info and full Program www.nuitblanche.paris.fr

11914096-cd37-11df-bd08-4dd5630ea1b5.jpg

Une Nuit blanche 100% art contemporain

Installation dans le parc des Buttes Chaumont en 2009 © SIPA Le principe de la Nuit blanche parisienne est simple : vadrouiller dans la capitale, déambuler et se promener sans utiliser les transports en commun. Et pour ce faire, Martin Bethenod, organisateur de l’événement, a délimité trois parcours d’installations proches les uns des autres et facilement accessibles aux riverains. L’Est parisien, de l’Alma au Trocadéro, le Centre, autour des îles Saint-Louis et de la Cité ainsi que du Marais. Et enfin l’Ouest, autour du quartier de Belleville. Ces trois territoires seront reliés entre eux par la ligne 9 et la 14 qui vont fonctionner, pour l’occasion, toute la nuit.

L’Est. Il ne faudra pas manquer Kaléidoscope à la Maison des métallos. Cette installation vidéo où se mêlent toutes les icônes de la Chine contemporaine, de Buddha à Mao en passant par les Miss de concours de beauté, met en place une critique des systèmes totalitaires. Pour les noctambules en quête de sensations fortes, un petit détour par l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville (60, bd de la Villette) s’impose. Dans un amphithéâtre, seront projetées les conversations téléphoniques de plusieurs personnes évoquant des fantômes et des vidéos énigmatiques accompagneront ces propos étranges. Frissons garantis.

Le Centre. L’installation Luciole est certainement l’une des plus impressionnantes de cette nuit blanche : un nuage de grains lumineux investit le plus vieil hôpital de Paris : l’Hôtel-Dieu. Harmonichaos, dans les salles de garde de l’hôtel Lauzun, montre aux promeneurs un spectacle étonnant. Treize aspirateurs modifiés deviennent des instruments de musique à part entière. L’art ménager au service des mélomanes.

L’Ouest. D’aveuglantes lettres d’ampoules LED se détachent dans l’obscurité du parking de l’Alma et épellent le mot latin respublica : la chose publique en latin. Par le biais de cette installation lumineuse, l’artiste s’interroge sur le concept de république et sur sa définition actuelle. L’Ecole des beaux-arts (14, rue Bonaparte, 75006) quant à elle, met en scène les baisers les plus célèbres de l’histoire de l’art du XXe siècle au moyen d’une chorégraphie du britannique Tino Sehgal. Rodin, Klimt, Koons et bien d’autres seront à l’honneur dans cette performance sobrement intitulée Kiss.

 

ISSUE: http://www.francesoir.fr/culture/une-nuit-blanche-100-art-contemporain.31700

 

PROGRAMME read :

www.lefigaro.fr

 

La neuvième édition de Nuit Blanche, le 2 octobre, prévoit un parcours artistique dense dans la capitale, dans lequel éphémère et permanent, vidéos et installations, son et lumière se côtoient. Suivez le guide !

La neuvième édition de Nuit Blanche cette année n'a pas choisi de thème en particulier mais plutôt un parti pris, celui de faciliter la flânerie dans les rues de la capitale. Et pour que les balades nocturnes des parisiens prennent des allures de parcours enchanté trois endroits ont été définis : l'ouest, l'est et le centre. Les œuvres déployées dans ces lieux multiplient les différences : de supports (il s'agit aussi bien d'installations que de vidéos) mais aussi d'horizon artistique et de notoriété. En effet, le célèbre côtoie le novice, à l'image de Jannis Kounellis et Nicolas Milhé. Cette Nuit Blanche tente d'établir un lien particulier entre le site et l'œuvre pour faire du permanent et de l'éphémère une alliance féérique. Laissez-vous transporter par cette expérience onirique...
Read more : http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2010/09/30/03013-20100930ARTFIG00767-le-programme-de-nuit-blanche-2010.php